Le projet Life COOL AND LOW NOISE ASPHALT

Ce projet, piloté par la ville de Paris et dont Bruitparif est partenaire, a pour but d’expérimenter de nouveaux revêtements de chaussée sur trois sites dans Paris pour lutter à la fois contre le bruit et contre les îlots de chaleur urbains.

Période de réalisation

2017-2022

Territoire(s) concerné(s)

Entités ayant réalisé l’action

Entités impliquées dans l’évaluation de l’action

Description

Développer le futur revêtement de chaussée des voiries d’hypercentre urbain, qui soit moins chaud, moins bruyant et plus résistant : tel est l’ambitieux objectif du projet Cool & Low noise Asphalt, retenu dans le programme européen Life.

Dans le détail, ce projet a pour objectif la mise au point de nouvelles formules de revêtements routiers, permettant de réduire de 3 dB ou plus le niveau d’émission des bruits de roulement (soit une division par deux de l’énergie sonore) et de diminuer la température locale d’environ 1 °C lors des périodes les plus chaudes (ceci en arrosant la chaussée, dont la texture permettra de retenir l’eau).

Le projet a débuté en juillet 2017 et se terminera en 2022. Il est piloté par la Ville de Paris en partenariat avec les entreprises Colas et Eurovia et Bruitparif, qui est chargé de la coordination de l’évaluation des impacts environnementaux et socioéconomiques des solutions testées.

Les partenaires industriels du projet se sont attelés à ce défi en développant en laboratoire de nouvelles formulations pour leurs revêtements. L’étape suivante étant de tester ces trois types de revêtements en conditions réelles dans Paris intra-muros, dans des quartiers exposés au soleil et où la circulation est dense, afin de suivre l’évolution des performances mécaniques, thermiques et acoustiques de ces trois formulations au fil de leur usure.

Les trois sites d’expérimentation ont été équipés de ces revêtements innovants, sur 200 mètres de linéaire, à l’automne 2018 :

Sur les trois sites, des appareils de mesure acoustique et des stations météorologiques ont ainsi été déployés pour suivre pendant toute la durée du projet les performances de chacune de ces formulations.

Une enquête auprès des usagers et riverains des sites pilotes a également été mise en place afin de confronter ces résultats avec leur ressenti ; elle est accessible en ligne sur le site dédié au projet : https://www.life-asphalt.eu/.

Coût et financement

Le coût brut de l’ensemble du projet a été estimé à 2,9 millions d’euros, dont 1,4 sont couverts par les subventions européennes.

évaluation de l’efficacité de l’action sur le plan acoustique

Situation initiale

L’évaluation acoustique comprend la réalisation par Bruitparif de mesures en continu en situation « riverain » (stations de mesure installées sur candélabres) à 4 mètres de hauteur ainsi que des mesures de bruit de roulement par la méthode dite CPX par le laboratoire de mesure de la ville de Paris (LEMVP).

Sur chaque site d’expérimentation, une station de mesure (sonomètre de classe 1) est installée au niveau de la planche de référence (revêtement standard) et une autre au niveau de la planche dite innovante (revêtement testé), de manière à pouvoir comparer leurs performances.

L’état « zéro » a été réalisé juste après la pose des revêtements innovants et de référence, en octobre et novembre 2018.

Les résultats sont disponibles sur la plateforme rumeur.bruitparif.fr

Situation finale

Une réduction du bruit de roulement comprise entre -3,5 à -4,3 dB(A) par rapport au revêtement initial est mise en évidence pour le SMAphon et le BBphon+ lors du passage de véhicules isolés la nuit. La réduction est d’environ -1 dB(A) pour le PUMA.

Ces réductions se traduisent également sur les niveaux sonores moyens en période nocturne, avec des diminutions de l’indicateur Ln d’environ -3 dB(A) pour le SMAphon et le BBphon+ et d’environ -1 dB(A) pour le PUMA.

Bruit de roulement

LA10 22h-6h

Par rapport à l’existant

Par rapport à la référence

Objectifs LIFE après pose en dB(A)

-3

-2

Rue Frémicourt (SMAphon)

-4,3

-2,3

Rue Lecourbe (PUMA)

-1,2

0

Rue de Courcelles (BBphon+)

-3,5

-2,8

Par rapport au revêtement de référence, une réduction du bruit de roulement associé aux passages de véhicules isolés de -2,3 à -2,8 dB(A) est observée pour le BBphon+ et le SMAphon. Ces réductions se traduisent également sur les niveaux sonores moyens en période nocturne, avec des diminutions de l’indicateur Ln de -1 dB(A) pour le SMAphon et le BBphon+.

Bilan

L’objectif fixé de parvenir à une diminution du bruit de roulement de -3 dB(A) par rapport à l’existant et de -2 dB par rapport au revêtement de référence est atteint pour le SMAphon et le BBphon+.

Les réductions sont clairement observables lors du passage des véhicules isolés, la nuit, lorsque les vitesses de circulation routière sont relativement plus élevées et le bruit de fond urbain réduit.

Pour les autres périodes de la journée, les indicateurs acoustiques traduisent un bénéfice plus réduit. L’engorgement du trafic routier de jour, ainsi que la présence de nombreuses autres sources de bruit (travaux, activité humaine, etc.) rendent plus difficile à objectiver le bénéfice sur la période diurne.

Ces premiers résultats sont confirmés par les relevés effectués par la méthode CPX.

DOCUMENTS