Construction d’un mur anti-bruit le long de l’A12 à Montigny-le-Bretonneux

Les habitants du quartier du Pas-du-Lac à Montigny-le-Bretonneux vont bénéficier d’un mur anti-bruit, pour les protéger des nuisances de l'autoroute A 12.

Période de réalisation

2020

Territoire(s) concerné(s)

Entités ayant réalisé l’action

Entités impliquées dans l’évaluation de l’action

Description

L’autoroute A 12 est un axe structurant pour le territoire de Saint-Quentin-en-Yvelines et le département des Yvelines, que son tracé place localement à proximité directe de certains quartiers situés à seulement quelques dizaines de mètres de l’infrastructure. Ainsi, plus de 400 logements du quartier du Pas-du-Lac à Montigny-le-Bretonneux sont soumis à des niveaux de bruit routier excédant largement les recommandations émises par l’O.M.S. pour préserver la santé des résidents.

C’est pourquoi la Communauté d’agglomération de St-Quentin-en-Yvelines et la commune de Montigny-le-Bretonneux ont pris la décision d’ériger un mur anti-bruit, de près de 500 mètres de long sur 3 mètres de haut, en bordure de l’autoroute.

La solution technique retenue est l’implantation de gabions (structure métallique renfermant des pierres) complétée par la plantation d’arbres et arbustes en retrait de l’ouvrage (côté habitations). Le chantier se déroulera sur l’année 2020.

Coût et financement

Le coût total de l’opération a été pris en charge par la Communauté d’agglomération de St-Quentin-en-Yvelines à hauteur de 1 million d’euros et par la commune de Montigny-le-Bretonneux à hauteur de 0,5 million d’euros.

évaluation de l’efficacité de l’action sur le plan acoustique

Situation initiale

Les niveaux de bruit en façade des habitations les plus exposées approchent 65 dB(A) en Lden (niveau de bruit moyen pondéré sur 24h) et 55 dB(A) de nuit. Bien qu’en deçà des seuils réglementaires, ces niveaux excèdent largement les valeurs recommandées par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Situation finale

La présence des protections anti-bruit implantées au plus près de l’infrastructure permet un gain acoustique pouvant atteindre 12 dB(A) en arrière de ces protections.

Bilan

La construction de murs anti-bruit le long de l’autoroute A 12 vise à réduire les nuisances subies par les résidents de bâtiments non classés en Points Noirs de Bruit bien que fortement exposés. Ce type d’intervention permet un apaisement de l’ambiance sonore dans les espaces intérieurs et extérieurs du quartier.