Installation d’écrans anti-bruit à Osny (Val d’Oise)

Pour protéger les riverains des nuisances sonores occasionnées par l’intensification du trafic de fret ferroviaire, l'installation d'écrans acoustiques est prévue dans plusieurs communes du Val d’Oise.

Période de réalisation

Octobre 2020 – Mars 2021

Territoire(s) concerné(s)

Entités ayant réalisé l’action

Entités impliquées dans l’évaluation de l’action

Description

Offrir une capacité supplémentaire pour la circulation de fret ferroviaire entre Paris et le port du Havre représente un enjeu fort pour la logistique du futur. Pour cela, SNCF Réseau a lancé le projet de modernisation de la ligne Serqueux-Gisors en Normandie (plus d’informations sur le site www.modernisation.ligne-serqueux-gisors.fr). Après près de 3 ans de travaux, le démarrage de la phase opérationnelle est prévu pour mars 2021. A terme, ce sont jusqu’à 25 trains de marchandises qui seront amenés à circuler quotidiennement sur cet itinéraire, celui de la ligne J déjà existante en Ile-de-France, dont la moitié de nuit.

Des solutions pour assurer une protection efficace contre les nuisances sonores ont été recherchées. Ainsi, les riverains de 4 communes du Val d’Oise traversées (Chars, Eragny-sur-Oise, Osny et Saint-Ouen-l’Aumône) vont bénéficier de l’installation d’une longueur totale de 2 km d’écrans anti-bruit le long de voies.

A Osny, ce sont 200 mètres de linéaire, à l’est de la gare, qui seront ainsi équipés d’ici mars 2021. Les écrans (E6) s’élèveront à 2 mètres au-dessus des voies, implantés à 4 mètres de l’axe de la voie. Techniquement, une armature constituée de poteaux RAL 7006 supportera des panneaux en béton-bois, matériau permettant une absorption des ondes sonores, côté voies.

En complément, des travaux d’isolation phonique des habitations non protégées par des écrans seront réalisés après réalisation d’études acoustiques. Près de 300 bâtiments, en dépassement des seuils réglementaires d’exposition, devraient en bénéficier entre Conflans-Sainte-Honorine et Gisors.

Coût et financement

Le montant global des travaux à Osny atteint 1,150 millions d'euros et a été financé comme suit :
• 35% Etat
• 35% Région Ile-de-France
• 30% Union européenne

évaluation de l’efficacité de l’action sur le plan acoustique

Les écrans anti-bruit permettent une diminution de l’ordre de 10 à 12 décibels du bruit perçu.