Le PPBE de Paris Vallée de la Marne adopté

22/12/2021

La Communauté d’Agglomération Paris Vallée de la Marne a adopté son Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement (PPBE) lors du conseil communautaire du 16 décembre dernier, à l’unanimité.

LogoAggloPVM[Couleur]

Dans la suite de la consultation publique qui s’est tenue en début d’année, la Communauté d’agglomération Paris Vallée de la Marne (Seine-et-Marne) a adopté son Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement (PPBE), outil de programmation de sa politique en faveur de l’environnement sonore pour les 5 années à venir.

C’est la troisième intercommunalité francilienne à adopter son PPBE en 2021, après Grand Paris Sud et Paris Saclay, ce qui porte à 6 le nombre de PPBE d’agglomération finalisés en Île-de-France dans le cadre de la 3ème échéance de la Directive européenne sur la lutte contre le bruit dans l’environnement (voir notre actualité du 15 décembre 2021 sur le sujet).

Bruitparif avait accompagné la Communauté d’agglomération Paris Vallée de la Marne tout au long de l’élaboration et de la rédaction de son PPBE, ainsi qu’au cours de la consultation publique qui, avec près de 300 contributions exprimées, a rencontré un écho inédit parmi les habitants du territoire.

Le plan d’actions de la Communauté d’agglomération Paris Vallée de la Marne est articulé autour de 3 axes principaux : réduire le bruit à la source et contribuer à la résorption des points noirs de bruit ; préserver et mettre en valeur les zones de qualité sonore du territoire ; améliorer la connaissance, informer, et sensibiliser.

Une première réunion de travail entre les services de l’agglomération et Bruitparif a permis de préfigurer la feuille de route pour une mise en œuvre d’actions concrètes sur le territoire. Celle-ci veillera à impliquer de manière transversale l’ensemble des services concernés ainsi que les communes, et à mobiliser les gestionnaires des infrastructures de transport présentes sur le territoire.

La dynamique lancée n’a pas tardé à se traduire sur le terrain : ainsi, en réponse à la forte mobilisation autour de la question des nuisances aériennes de l’aérodrome de Lognes-Emerainville lors de la consultation publique, la Commission Consultative de l’Environnement a été réactivée et a acté le déploiement par Bruitparif de deux stations de mesure de long terme du bruit aérien. Ces deux stations devraient être opérationnelles dès le début de l’année 2022 et permettront de documenter et de suivre dans le temps les niveaux de bruit aérien pour les riverains de Croissy-Beaubourg et du hameau de Malnoue à Emerainville.

Vous pouvez consulter le document en bas de page et le retrouver également sur la plateforme https://ppbe.bruitparif.fr/ qui présente l’ensemble des PPBE publiés à ce jour en Ile-de-France.

DOCUMENTS
Voir les autres contenus de la section Autres actualités.