Impact de Paris Respire sans voiture 2022 en matière d’environnement sonore

18/09/2022

Les stations de mesure de Bruitparif déployées à proximité d'axes routiers dans Paris ont permis de suivre l’évolution de l'environnement sonore lors de cette nouvelle édition de l'opération « Paris Respire sans voiture » qui s'est déroulée dimanche 18 septembre 2022 sur tout Paris (hors périphérique), entre 11 et 18 heures.

Pour évaluer l’impact de l’opération en matière d’environnement sonore, Bruitparif a comparé les niveaux sonores observés le dimanche 18 septembre 2022 entre 11 et 18h avec ceux relevés les dimanches en temps normal (après crise sanitaire). La comparaison a été faite avec la médiane des dimanches sur une année : du dimanche 5 septembre 2021 au dimanche 11 septembre 2022 (hors dimanches de la période allant du 17 juillet 2022 au 28 août 2022 inclus).

La baisse globale de bruit observée sur les stations de Bruitparif situées dans Paris a été de 2,2 dB(A) sur le créneau 11-18 h, ce qui représente une diminution de 40% des émissions sonores en moyenne par rapport à un dimanche habituel. L’amélioration la plus significative a été observée quai de Gesvres avec une baisse de 4,2 dB(A), soit 62% d’émissions sonores en moins. On notera en outre que les niveaux de bruit moyens mesurés lors de l’opération Paris Respire ne sont pas uniquement le fait des niveaux de bruit générés par la circulation, de nombreuses activités en tout genre (parfois génératrices de bruit) ayant pris place dans les rues rendues aux habitants.

Sur le boulevard périphérique qui est resté ouvert à la circulation, les niveaux de bruit sont restés proches de ceux d’un dimanche habituel (niveau sonore en augmentation de 0,5 dB(A) sur la station située au niveau du boulevard périphérique Porte d’Auteuil et en diminution de 0,3 dB(A) sur la station située au niveau du boulevard périphérique Porte de Vincennes).

Voir les autres contenus de la section Actualités Bruitparif.